1er site de promotion de la nouvelle generation zouglou
zouglou
 
FLASH-INFO POUR LA PROMO/PUB DE VOS ARTISTES, ESPACES, ENTREPRISES CONTACTEZ LE SERVICE COMMERCIAL ET MARKETING AU +225 77 13 61 93 - POUR LA COUVERTURE PHOTOS ET VIDEOS DE TOUTES VOS CEREMONIES CONTACTEZ LE SERVICE REPORTAGE AU +225 07 65 13 04 - POUR LA CONFECTION DE VOS AFFICHES ET VIDEOS EVENTS CONTACTEZ LE SERVICE AUDIOVISUEL AU +225 59 45 78 33 - 09 89 28 34 - POUR PLUS DE RENSEIGNEMENTS CONTACTEZ LE SERVICE TECHNIQUE AU +225 09 89 28 34 - 02 55 39 38 OU infos@zouglounonstop.com ----------
ACTUALITE SUIVEZ NOUS SUR FACEBOOK
Zouglou
Virée des pubs Atol, Adriana Karembeu apprend la mauvaise nouvelle dans un journal
Depuis le début de l’année, Adriana Karembeu nage dans le bonheur. A 46 ans et après un long combat, elle attend enfin son premier enfant avec son mari Aram Ohanian. Une grossesse qu’elle partage avec sa soeur Natalia Sklenarikova, qui attend également un heureux événement.


Alors qu’A­driana Karem­beu s’ap­prête à poupon­ner, voilà qu’elle perd l’un de ses plus gros contrats de travail. Egérie depuis 2008 de la chaîne d’op­ti­ciens Atol, pour laquelle elle a égale­ment signé une collec­tion à son nom, l’ex-top n’ap­pa­raî­tra plus dans les spots publi­ci­taires avec ses paires de lunettes. Une mauvaise nouvelle qu’elle a appris d’une bien terrible façon.

Selon les infor­ma­tions du blog de Jean-Marc Moran­dini, lundi, c’est en lisant dans les pages « éco » du Pari­sien l’in­ter­view d’Eric Plat, le PDG de la coopé­ra­tive d’op­ti­ciens, qu’A­driana Karem­beu a décou­vert qu’elle était virée de la campagne de pub Atol. « Nos clients se sont lassés de nos publi­ci­tés avec ces égéries », a déclaré le patron pour qui la nouvelle campagne d’Atol doit notam­ment « se rappro­cher de (ses) clients ».

Exit Adriana Karem­beu qui fait la moue en chan­geant ses branches de lunettes sous ses airs de femmes fatales, les téles­pec­ta­teurs vont désor­mais voir à la télé un quadra qui peine à lire son discours de remer­cie­ments lors de son anni­ver­saire. La future maman, elle, va devoir rava­ler sa rancœur et chan­ger d’op­ti­cien par la même occa­sion.




source: imatin.net
 
AUTRES ACTUALITES